Nef Animation

nouvelles
écritures
pour le film
d'animation

NEF Animation est financée par

Région Pays de Loire CNC Ministère de la culture
25/02/20 Résidences

Les 6 artistes lauréats de la 5ème Résidence francophone à Meknès

Recherches graphiques pour le projet "Betty" © Nathaniel H'Limi


La 5ème Résidence Francophone d’Ecriture pour le Film d’Animation à Meknès se déroule du 25 février au 26 mars 2020.

 

Ce programme de résidence, initié en 2016 par la NEF Animation, l’Institut Français de Meknès et la Fondation Aïcha®, offre chaque année à des auteur-es francophones, un mois de résidence à Meknès pour le développement de leur projet de film d’animation.

 

Les auteurs sélectionnés sont accompagnés pendant la durée de leur résidence (cette année par Olivier Catherin, consultant et producteur). Ils sont également invités à participer au Festival de Cinéma d’Animation de Meknès (FICAM) pendant la dernière semaine de leur séjour et présenteront leurs projets aux festivaliers le vendredi 20 mars, à 11H.

Suite à une circulaire du Ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports du Maroc, dans le contexte de l’épidémie de Coronavirus Covid-19 dans le monde, la 19ème édition du FICAM a dû être annulée. 

 

Cette résidence s’inscrit dans une logique de soutien à l’émergence de la filière animation en Afrique et au Maroc et de coopération Nord-Sud dans l’espace francophone. Elle bénéficie du partenariat du Festival Anima (avec le soutien de la SACD Belgique et Wallonie-Bruxelles Images), des Offices jeunesse internationaux du Québec – LOGIC (avec le soutien du Conseil des Arts et des Lettres du Québec), de TV5 Monde et de l’Institut Français de Paris.

 

Les auteur-es sélectionné-es cette année sont :

 

  • Daniel Atchali (Togo), avec le projet La terre est ma patrie,
  • Nada Dagdoug (Tunisie), avec le projet Beya la libre,
  • Alexanne Desrosiers (Canada), avec le projet Feu de Camp,
  • Nathaniel H’Limi (France), avec le projet Betty,
  • Gerlando Infuso (Belgique), avec le projet Hyacinthe,
  • Bilal Machmour (Maroc) avec le projet Flashback.