L’Animation japonaise en France

Réception, diffusion, réappropriations

Date de publication :

2016

Type de publication :

Livre

Pays :

France

Auteur :

Marie Pruvost-Delaspre / Collectif

Sujet :

Réception, Diffusion, Animation du monde

Descriptif : L’animation japonaise, depuis son arrivée à la télévision française dans les années 1970, marquée en particulier par l’entrée fracassante de "Goldorak" en 1978, ne semble pas avoir tout perdu de sa faculté à déranger, à interroger et à attirer le public français. Si le vocabulaire dépréciatif associé aux « japoniaiseries » a progressivement disparu au profit d’une connaissance et d’un intérêt accrus, l’anime reste un objet suscitant passion et détestation, comme s’il fallait choisir son camp entre les studios Ghibli et Disney.

Il faut dire que le contexte d’introduction de cette cinématographie, bien différent par beaucoup d’aspects de l’animation telle qu’elle est alors connue en France, est marqué par de nombreuses controverses, en particulier centrées sur la violence et la vulgarité (réelles ou supposées) des programmes choisis par les chaînes de télévision françaises – il suffit pour s’en convaincre de penser aux houleux débats suivant l’apparition de la série de combat post-apocalyptique "Ken le survivant" dans l’émission jeune public de TF1 "Le Club Dorothée".

Cet ouvrage se propose donc de revenir, grâce aux éclairages de chercheurs et journalistes issus d’horizons divers, sur les conditions de la réception, de la diffusion mais également des différentes formes de réappropriations qu’a connues l’animation japonaise suite à son introduction en France. Les textes ainsi rassemblés, originaux et novateurs, constituent l’une des premières explorations académiques sur le sujet.

Ouvrage sous la direction de Marie Pruvost-Delaspre. Préface de Julien Bouvard.


Edition : L'Harmattan


Lien vers : Page de l'éditeur


Illustration de la couverture © Julien Le Rolland